Installation de carrelage : Astuces et pièges à éviter

0
46

L’installation de carrelage peut être un projet passionnant pour les amateurs qui souhaitent donner un nouveau look à leur intérieur. Toutefois, il y a certaines astuces et pièges à éviter afin d’obtenir un résultat net et durable. Dans cet article, nous explorerons ces conseils pratiques pour vous aider dans cette démarche.

Choisir le bon type de carrelage

Il existe différents types de carrelages, dont la céramique, la porcelaine, le marbre, le grès et bien d’autres. Chacun a ses propres caractéristiques et convient mieux à certaines pièces qu’à d’autres. Par exemple, la porcelaine est plus résistante et peut être utilisée aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Pensez à demander conseil auprès des professionnels comme chez dab-carrelage.com pour choisir le type de carrelage approprié à votre projet.

Préparation du chantier

La surface

Avant de commencer l’installation du carrelage, il est primordial de préparer correctement la surface sur laquelle les carreaux seront posés. Assurez-vous que la surface soit propre, sèche et exempte de poussière ou de débris. Si vous installez des carreaux sur une ancienne chape, vérifiez qu’elle ne présente pas de fissures ou de dommages.

La chape

Pour une installation réussie, la chape doit être plane, solide et adéquate pour supporter le poids des carreaux et du revêtement. Une chape mal préparée peut entraîner des problèmes tels que des fissures, des affaissements ou même des carreaux qui se décollent. Éventuellement,hésitez pas à faire appel à un professionnel pour réaliser cette étape cruciale.

Outils et matériaux nécessaires

Voici une liste non exhaustive des outils et des matériaux dont vous aurez besoin pour installer votre carrelage :

  1. Colle spécifique au type de carrelage choisi
  2. Mortier-joint pour les joints entre les carreaux
  3. Un peigne à colle pour étaler uniformément la colle
  4. Une éponge et un seau d’eau pour nettoyer les résidus de colle ou de mortier
  5. Des croisillons pour espacer régulièrement les carreaux
  6. Un maillet en caoutchouc pour faire adhérer les carreaux correctement
  7. Une carrelette pour couper les carreaux si nécessaire

Le processus d’installation

Mise en place des carreaux

Commencez toujours l’installation depuis le centre de la pièce et alignez les carreaux à l’aide du quadrillage dessiné sur la surface. Utilisez des croisillons pour assurer un espacement régulier entre les carreaux et préservez cette uniformité tout au long de l’installation.

Application de la colle

Appliquez une couche de colle à l’aide du peigne sur une surface limitée (de 1 à 2 m²) afin de ne pas laisser la colle sécher avant d’avoir posé vos carreaux. N’appliquez jamais trop de colle, car cela peut provoquer des boursouflures ou des irrégularités sous les carreaux. Posez les carreaux en tapotant légèrement avec le maillet en caoutchouc pour éliminer les bulles d’air et assurer une adhérence optimale.

Découpage des carreaux

Lorsque vous avez besoin de découper des carreaux, utilisez une carrelette appropriée pour effectuer des coupes précises et propres. Mesurez soigneusement et marquez où la coupe doit être effectuée pour éviter toute erreur coûteuse.

Joints entre les carreaux

Après avoir posé les carreaux et attendu que la colle sèche complètement (généralement 24 heures), vous pouvez commencer à remplir les joints avec le mortier-joint. Appliquez-le en diagonale par rapport aux carreaux pour éviter de creuser dans les joints déjà remplis. Une fois tous les joints remplis, essuyez le surplus à l’aide d’une éponge humide.

Pièges à éviter

Ne pas vérifier les niveaux

Pendant l’installation, il est crucial de vérifier régulièrement que le carrelage est posé à niveau et uniformément. Utilisez un niveau à bulle pour vous assurer que tous les carreaux sont alignés et ajoutez ou retirez de la colle si nécessaire pour ajuster leur hauteur.

Trop presser le processus

L’installation de carrelage demande du temps et de la patience. Ne précipitez pas les étapes, notamment en respectant les temps de séchage indiqués par les fabricants de colle et des mortiers joints. N’oubliez pas que chaque étape doit être réalisée avec soin pour garantir un résultat optimal et durable.

En suivant ces conseils et en prenant le temps d’apprendre les techniques appropriées, poser du carrelage peut être un projet gratifiant et bien réussi pour les amateurs avertis. À noter que certaines installations plus complexes peuvent nécessiter l’intervention de professionnels qualifiés pour s’assurer d’un résultat impeccable (particulièrement pour les grands formats de carreaux ou des pièces spécifiques comme une douche à l’italienne). Alors sollicitez de l’aide si nécessaire.